Zéro grossesse en milieu scolaire, Agnibilékrou veut y croire

Abibilékrou, 26 déc (AIP) – Le Centre social et Save the children ont organisé une campagne sur le thème “Zéro grossesse en milieu scolaire, nous y croyons”, pour sensibiliser les élèves sur les risques et dangers des grossesses précoces.

Selon le chef du projet protection et droits des enfants à Save the children, Kouakou Kra Emile, cette campagne visait à contribuer aux efforts des autorités éducatives pour enrayer ce fléau qui est le fait “des hommes mal formés, mal informés et mal intentionnés”.

En 2014, l’ONG Save the children a recensé 5.900 cas de grossesses en milieu scolaire sur le plan national dont 672 dans le primaire. Dans la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (DRENET) de l’Indénié-Djuablin, selon l’inspecteur de l’enseignement primaire d’Agnibilékrou, 199 cas ont été enregistrés au cours de l’année scolaire 2014-2015.

Le secrétaire général de la préfecture d’Agnibilékrou, Kouadio Gbongbo André, a rappelé que le chef de l’Etat et le gouvernement se sont engagés dans la protection des enfants en créant des cadres légaux de protection de leurs droits et en ratifiant les accords internationaux sur leurs droits.

Les enfants du lycée moderne et du collège Ekra Mathieu ont contribué à la sensibilisation de leurs camarades et des adultes à travers des sketches.

(AIP)

jcl/aaa/kp