« Utiliser la famine comme arme de guerre est un crime », dénonce Ban Ki-moon

archives

Abidjan, 15 jan (AIP)- Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a affirmé à la veille de la réunion d’urgence du conseil de sécurité, que l’utilisation  la famine comme une arme de guerre est un crime de guerre interdit par les lois humanitaires internationales.

« Soyons clairs : utiliser la famine comme arme de guerre est un crime de guerre », a déclaré M. Ban au sujet de Madaya et d’autres villes assiégées par les belligérants en Syrie. Il a souligné que le régime au  pouvoir et les armées d’opposition  “se rendent coupables de cela et d’autres atrocités interdites par les lois humanitaires internationales”.

Paris, Londres et Washington ont demandé une  réunion d’urgence vendredi du Conseil de sécurité de l’ONU pour réclamer la levée des sièges des villes concernées, dont Madaya, localité rebelle coupée du monde depuis six mois par l’armée et devenue le symbole des souffrances de la population civile en Syrie.

Un premier convoi humanitaire avait été autorisé à entrer dans Madaya lundi, après le tollé international suscité par des informations faisant état d’une situation de famine dans  la ville.

(AIP)

sdaf/akn/cmas