Une campagne de lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) à Niakaramadougou

Niakaramadougou, 16 déc (AIP)- Une campagne de lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN) à chimiothérapie préventive (CP) a cours dans les 11 aires sanitaires du département de Niakaramadougou, à l’initiative de la direction départementale de la santé et de la lutte contre le sida.

Elle dure cinq jours. Son objectif est de contribuer à éradiquer la filariose lymphatique ou éléphantiasis, l’onchocercose ou la cécité des rivières, la schistosomiase, les géohelmintiases  et le trachome.

Des équipes fixes ou mobiles procèdent, dans les zones endémiques, à l’administration de traitement par voie orale aux populations qui en sont victimes.

La filariose lymphatique est une parasitose due à des vers transmis à l’homme par la piqûre de l’anophèle et l’onchocercose, quant à elle, est une parasitose cutanéo-dermique causée par des vers de la mouche tsé-tsé.

(AIP)

jbm/yg/ask