Vague de braquage d’habitations à Béoumi, un censeur et un enseignant du Lycée moderne en font les frais

Béoumi, 13  jan(AIP)- Les domiciles de Kouadio Michel et de Yao Yao Rémi, respectivement censeur et enseignant vacataire au Lycée moderne de Béoumi , ont été cambriolés par des individus dont l’identité reste inconnue à ce jour.

Muni d’une arme blanche,  un voleur a fracassé, à l’aide d’un objet contondant, la porte d’entrée du domicile de Kouadio Kouakou Michel, situé au quartier des professeurs à Béoumi, dans la nuit de dimanche à lundi.  Après être entré chez les Kouadio,  le quidam  s’est retrouvé nez à nez au salon, devant  la femme du propriétaire. Prise de peur, celle-ci cria à gorge déployée, pour alerter son voisinage.

Son époux,  présent dans la chambre conjugale a tout de suite  compris ce qui se planifiait et a immédiatement fait appel à la police. Se sentant contrarié par cette réaction brusque des habitants,  l’indélicat voleur a pris ses jambes à son coup, abandonnant son projet.

L’enseignant vacataire des Sciences de la vie et de la terre au Lycée moderne de Béoumi, Yao Yao Hubert, va connaître un sort différent cette même nuit du dimanche.  Menacé par un individu armé qui s’était introduit par effraction dans sa demeure, l’enseignant a été dépouillé de son ordinateur portable,  de ses deux téléphones portables et de la somme de 12 000 FCFA.

Face à ces cambriolages récurrents, la police de Béoumi a ouvert une enquête pour retrouver ces indélicates personnes qui troublent  le sommeil des habitants.

(AIP)

Nnl/yg/nmfa/akn/cmas