Un an après la tragédie à Charlie Hebdo, RSF publie son rapport “Le djihad contre les journalistes”

Abidjan, 05 jan (AIP) – Près d’un an après l’attentat qui a fait huit morts à Charlie Hebdo, le 07 janvier à Paris (France), Reporters sans frontières (RSF) a publié lundi un rapport sur la guerre menée contre le journalisme par les groupes islamistes armés comme Daech.

Ce rapport qui s’intitule “Le djihad contre les journalistes” revient sur les exactions perpétrées par les djihadistes de Daech, d’Al-Qaïda, des Shebab et de Boko Haram, la genèse de leur haine à l’encontre de tous les reporters et les machines de propagande de l’Islam radical et violent.

Le document s’ouvre avec le fac-similé de la liste noire de 11 journalistes, dessinateurs et intellectuels, diffusée au printemps 2013 dans la revue Inspire d’Al-Qaïda, dont Stéphane Charbonnier alias Charb, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo.

« Aux côtés des plus sombres dictateurs, le djihadisme est devenu l’un des pires prédateurs de la liberté de la presse dans le monde », observe Christophe Deloire, secrétaire général de RSF.

(AIP)

cmas