Présentation

[wptab name=’Présentation’]

DATE DE CREATION : 2 juin 1961

TEXTES CONSTITUTIFS :

  • Loi n° 61 200 du 2 juin 1961 créant l’agence Ivoirienne de Presse, AIP en abrégé,
  • Décret n°91-181 du 27 mars 1961, portant création d’un Etablissement Public à caractère administratif dénommé Agence Ivoirienne de Presse modifié par le décret n°2013-28 du 23 janvier 2013.

STATUT : Etablissement Public National à caractère Administratif

SIEGE : Plateau, Avenue Chardy,

OBJET : Collecte, traite et distribue l’information aux organes de presse et autres usagers contre paiement.

ORGANES DIRIGEANTS : Un conseil de gestion et une direction centrale.

RESEAU DE COLLECTES

  • AU PLAN NATIONAL (trois réseaux de collecte/ un centre de traitement des informations).

*Rédaction Centrale : Outre la collecte de l’information d’Abidjan et de sa banlieue, la Rédaction Centrale traite les informations collectées sur tout le territoire national par le réseau AIP. Pour se faire, la Rédaction Centrale sise au siège de l’Agence à Abidjan dispose de 3 services spécialisés ou desks (Société, Politique et Diplomatie, Economie, Société, Sport et Culture).

*Bureaux régionaux : Implantés dans les chefs lieux de région du pays.

*Correspondants de Presse Pigistes : ces correspondants couvrent tous les départements. Leur nombre est appelé à s’accroître, la direction souhaitant avoir un correspondant dans tous les départements du pays très bientôt.

  • AU PLAN INTERNATIONAL

L’Agence ne dispose pas pour le moment de bureau à l’extérieur du pays. Elle distribue cependant un service d’informations mondiales acquis par convention auprès de l’Agence Chine Nouvelle (XHINUA), l’Agence d’Information du Burkina (AIB), l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), l’Agence Malienne de Presse (AMP), l’Agence de Presse Africaine (APA), l’Agence Marocaine de Presse (MAP) et l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaine (FAAPA), l’Agence Italienne de Presse (AGI).

RESEAU DE DIFFUSION

L’AIP, leader de l’information de proximité, dispose d’un site Internet : www.aip.ci, d’un service d’alerte SMS sur mobile appelé AIP Direct et des applications mobiles qui lui permet :

  • de mettre ses informations nationales et internationales à la disposition de sa clientèle en temps réel ;
  • d’offrir des rubriques diversifiées ;
  • d’avoir des espaces publicitaires pour les activités socioprofessionnelles telles que les conférences, les séminaires, les réunions à des tarifs étudiés.

HISTORIQUE

L’Agence Ivoirienne de Presse, AIP en abrégée a été créée par la loi N° 61-200 du 2 juin 1961 pour permettre à la Côte d’Ivoire d’assurer sa souveraineté en matière de collecte et de redistribution de l’information nationale et mondiale.

Son premier siège fut à l’avenue Marchand (site actuel de l’immeuble Postel 2001 dans la commune du plateau). Ensuite, il s’est successivement déplacé à la rue Gourgas (Hôtel Ivotel et l’avenue Terrassons de Fougères), à l’avenue Bir Hakeim (aujourd’hui Cathédrale Saint-Paul), à la Cité Administrative (tour E) et, aujourd’hui, à l’avenue Chardy, au Plateau.

D’entreprise Publique à sa création, l’AIP est devenue une direction du Ministère de l’Information pendant de nombreuses années avant d’être érigée en Etablissement Public National à caractère administratif par le décret N° 91-181 du 27 mars 1991 modifié par le décret n° 2013-28 du 23 janvier 2013.

Dotée de la personnalité civile et de l’autonomie de gestion, elle est soumise à la tutelle administrative et technique du Ministère de la Communication, et à la tutelle économique et financière du Ministère de l’Economie et des Finances.

[/wptab]
[wptab name=’Administration’]

Deux structures assurent la gestion de l’Agence Ivoirienne de Presse : le Conseil de gestion et la Direction Centrale.

LE CONSEIL DE GESTION

Il est composé neuf membres :

  • Un représentant du Président de la République,
  • Un représentant du 1er Ministre,
  • Un représentant du  Ministre chargé de la Communication,
  • Un représentant du  Ministre chargé de l ‘Economie et des Finances,
  • Un représentant du  Ministre chargé du Budget,
  • Un représentant du Ministre chargé de la Fonction Publique,
  • Un représentant du Ministre chargé de l’Intérieur,
  • Un représentant du Ministre chargé des Technologies de l’Information et de la Communication,
  • Un journaliste professionnel désigné par les associations professionnelles des journalistes.

Le conseil de gestion a pour rôle de définir la politique générale de l’AIP.
Il se réunit aussi souvent que l’exige l’intérêt de l’établissement et, au moins, quatre fois par an sur convocation de son Président.

LA DIRECTION 
L’Agence est gérée par un Directeur nommé par décret pris en Conseil des Ministres, sur proposition du Ministre de la Communication.
Il est l’ordonnateur principal et est investi des pouvoirs nécessaires pour assurer l’administration et la direction générale de l’établissement. Il accomplit, à cet effet, tous les actes nécessaires à la réalisation des missions de l’établissement dont certains sont soumis à l’autorisation préalable du Conseil de gestion.

Il coordonne,  par conséquent, toutes les activités du siège, des bureaux régionaux et des postes de collectes implantés à l’intérieur du pays.

La direction est composée de cinq (5) sous-directions :

  • la Sous-direction de l’information (SDI),
  • la Sous-direction Technique (SDT),
  • la Sous-direction des Finances et de la Comptabilité (SDFC),
  • la Sous-direction des Affaires Juridiques et des Ressources Humaines (SDAJRH),
  • la Sous-direction de la Communication et du Marketing (SDCM).

LA SOUS-DIRECTION DE L’INFORMATION
La Sous-direction de l’Information supervise et coordonne les activités administratives et professionnelles du service de la rédaction centrale, de la rédaction internationale, de la rédaction des  bureaux régionaux et des correspondants de presse, et du service de la documentation et des archives.

LA SOUS-DIRECTION TECHNIQUE
La Sous-direction des Services Techniques  supervise et coordonne  les activités administratives  et professionnelles, du service de la diffusion et du service de la maintenance.

LA SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DES RESSOURCES HUMAINES
La sous-direction des Affaires Juridiques et des Ressources Humaines supervise et coordonne les activités administrative et professionnelle du service des affaires juridiques et du service des ressources humaines.

LA SOUS-DIRECTION DES FINANCES ET DE LA COMPTABILITÉ
La sous-direction des Finances et de la Comptabilité supervise et coordonne les activités du service des Finances et de la Comptabilité et du service de la Logistique.

LA SOUS-DIRECTION COMMUNICATION ET MARKETING
La sous-direction supervise et coordonne les activités relatives aux services Communication et Marketing.

LE CONTRÔLEUR BUDGÉTAIRE
Le Contrôleur Budgétaire contrôle l’exécution du budget en recettes et en dépenses.

L’AGENT  COMPTABLE
L’Agent Comptable effectue les opérations financières de l’établissement sous sa responsabilité personnelle et pécuniaire.

[/wptab]
[wptab name=’Dirigeants’]

LES DIRIGEANTS DE L’AGENCE IVOIRIENNE DE PRESSE DEPUIS SA CRÉATION LE 02 JUIN 1961


1961-1962     :    BRENIER Yves, Administrateur Civil

1962-1967     :    AGHUI Miézan, Administrateur Civil

1967-1970     :    SAMPAH Jean-Baptiste, Journaliste

1970-1978     :    Feu TAO Issiaka, Journaliste

1978-1980     :    Feu OUSSOU Essui Denis, Journaliste

1980-1985     :    Feu KRAGBE Jean-Médéric, Journaliste

1985-1986     :    Feu TAO Issiaka, Journaliste

1986-2000     :    KONE Semgue Samba, Journaliste

Juin-oct. 2000 :    BAKO Odette épse LIKIKOUET, Journaliste

2000-2011    :    DEBY Dalli, Journaliste

Depuis 2011    :    BARRY Oumou Valentine Claudine épse SANA, Administrateur Civil en Chef

[/wptab]
[end_wptabset]