Pr Kouakou N’Guessan François salue les progrès réalisés par l’Université de Bouaké

Le pr Kouakou N'Guessan à droite

Bouaké, 24 déc (AIP) – Le premier président de l’Université de Bouaké, Pr Kouakou N’Guessan François, a salué, lundi, les progrès réalisés par l’institution en 23 ans d’existence grâce au travail de ses organes dirigeants.

“C’est avec beaucoup d’émotion que je retrouve l’université Alassane Ouattara et j’ai été impressionné par le travail accompli en 23 ans”, a indiqué Pr Kouakou, à l’occasion de la célébration des 289 enseignants chercheurs promus au grade maîtres assistants, maîtres de conférences et professeurs titulaires par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

L’université de Bouaké a démarré en 1992 avec une dizaine d’enseignants chercheurs appuyés par des vacataires. Aujourd’hui, l’université compte plus 500 enseignants. “C’est un bond énorme”, a souligné Pr Kouakou qui dit avoir été “édifié et réconforté” par les résultats des promotions au CAMES. Il a encouragé et félicité toutes les composantes de l’université Alassane Ouattara notamment, l’équipe dirigeante actuelle, les enseignants chercheurs et les étudiants.

L’actuel président de l’Université, Pr Poamé Lazare, attribue “ces prouesses” aux pionniers qui ont tracé les sillons de cette université à savoir, le professeur Kouakou et ses collaborateurs ainsi qu’à son successeur, le Professeur Koménan Aka Landry. Il leur a décerné des trophées et des parchemins en reconnaissance de l’œuvre qu’ils ont bâtie.

L’établissement a été ouvert en tant que centre universitaire en 1992 avec un effectif de moins de 5 000 étudiants. Il été érigé en université autonome en 1996. Aujourd’hui, l’université Alassane Ouattara compte près de 20 000 étudiants et une Unité de formation et de recherche (UFR) des sciences médicales. Des étudiants de la première promotion devenus enseignants au sein de l’institution ont été promus au grade de professeurs titulaires en 2013.

(AIP)

nbf/kam