Poutine accusé d’avoir approuvé l’assassinat d’un ancien espion russe

archives

Abidjan, 21 jan (AIP) – Un rapport de la justice britannique publié jeudi accuse  le président russe Vladmir Poutine d’avoir approuvé en novembre 2006 à Londres l’assassinat d’un ancien espion du KGB, Alexandre Litvinenko.

Dans ce rapport, le juge britannique Robert Owen, chargé de l’enquête sur la mort de l’ancien espion,  estime que le président russe, ainsi que Nikolaï Patrouchev, ancien chef des services secrets russes (FSB), ont « probablement approuvé le meurtre d’Alexandre Litvinenko ». Il ajoute qu’Andreï Lougovoï et Dimitri Kovtoun ont « délibérément empoisonné l’opposant et agissaient selon les ordres du FSB ».

Alexandre Litvinenko est mort le 23 novembre 2006 dans un hôpital de Londres, à l’âge de 43 ans, d’un empoisonnement au polonium sans que les médecins aient pu faire quoi que ce soit contre la détérioration de son état de santé. Il enquêtait sur l’assassinat de la journaliste russe Anna Politkovskaïa.

(AIP)

sdaf/kam