Plus de 5000 T de canne pluviale menacées suite à la grève des travailleurs sucriers à Ferké

Ferkessédougou, 24 jan (AIP) – Entre 5000 et 6000 T de canne pluviale sont menacées par la grève des sucriers à la société SUCAF de Ferkessédougou (nord), a déclaré à l’AIP, le conseil d’administration de la Société coopérative des producteurs de canne pluviale (S.C.P.C.P.COOP).

Le président du conseil d’administration de la Société coopérative, Silué Dophra, l’a fait savoir jeudi soir à l’AIP, lors d’une conversation téléphonique.

“Cette grève est très inquiétante pour nous. Elle pèse sur plus de 160 ha à récolter, soit 5000 à 6000 tonnes de production”, a-t-il fait savoir.

“Il y a des prêts bancaires de plus de 30 millions FCFA à rembourser. Notre canne est pluviale, si elle n’est pas récoltée à temps, nous perdrons tous l’espoir de pouvoir en tirer profit”, a poursuivi le PCA qui a annoncé la fin de la campagne de la canne pluviale pour fin janvier.

“Ce sont 5870 tonnes qui sont en train de sécher. Il faut que les deux parties trouvent un compromis sinon les producteurs subiront de grosses pertes”, a renchéri Soro Sana, le gérant de la Société coopérative.

Basée à Ferké 2, la Société coopérative regroupe 199 exploitants pour 566 ha de canne. Depuis sa création en 2009, elle lutte contre le chômage et la pauvreté. Elle a entrepris plusieurs démarches auprès de la SUCAF avec des résultats satisfaisants et des promesses en vue de permettre aux producteurs de vivre aisément de leur activité. Malheureusement, selon des membres du conseil d’administration, cette grève vient mettre fin à leur espoir.

Pour cette raison, ils demandent aux autorités nationales dont le ministre de tutelle de s’impliquer en vue d’amener travailleurs grévistes et patrons à trouver un accord afin que la campagne puisse se poursuivre.

“Nous interpellons notre tutelle, le ministère de l’Agriculture. Nous voulons l’implication de toutes nos autorités en vue de régler cette situation. Il faut qu’elles s’impliquent pour que les deux parties, travailleurs et patrons parviennent à un compromis”, a insisté le PCA.

Selon les dernières nouvelles annoncées dimanche par des travailleurs à l’AIP, cette grève qui a démarré le 08 janvier a pris fin et les activités ont redémarré.

(AIP)

ti/cmas