Orpaillage clandestin/ reprise discrète des activités sur des sites démantelés à Niakaramadougou

Niakaramadougou, 18 mai 2016 (AIP)- Les activités d’extraction artisanale de l’or ont repris discrètement sur des sites démantelés à Niakaramadougou après la décision du gouvernement interdisant ce type d’exploitation  sur toute l’étendue du territoire national, a appris l’AIP auprès d’habitants des villages dont les environs abritent ces sites illégaux. Un lot de matériels d’orpaillage (trois motos-pompes et des ustensiles d’orpaillage) a d’ailleurs été  saisi, mardi, par des agents forestiers, sur l’un de ces sites, Kohodéni qui avait été  déguerpi en mars 2015. “Les exploitants illégaux sont discrètement entrés en activité mais ils ne résident guère sur les lieux comme par le passé”, a confié un habitant du village de...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.