Menace de grève / La sécurité renforcée devant les lycées d’Agboville

Une vue des élèves dans la cour du lycée 2 Agboville

Agboville, 25 jan (AIP) – La sécurité devant les établissements secondaires privés et publics d’Agboville, a été renforcée ce lundi matin, pour faire échec à toute tentative de reprise des mouvements de grève des élèves se réclamant de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), a constaté l’AIP sur place.

Des éléments de la police et de gendarmerie ont été disposés très tôt le matin, à l’entrée des établissements, après l’annonce, samedi,lors d’une réunion publique à Agboville, animé par le préfet de région, Bako Privat, que des « mesures vigoureuses et rigoureuses » seront prises, pour mettre fin aux mouvements d’élèves débuté une semaine plutôt.

La Fesci Agboville avait lancé un mot d’ordre de boycott des cours dans la localité, pour protester, dit-elle, contre l’incarcération et la radiation d’étudiants, suite à l’affrontement entre syndicats étudiants rivaux, qui a fait un mort début décembre, sur le campus de Cocody.

Une rencontre a été organisée, samedi, entre d’une part, le préfet et une délégation du ministère de l’Education nationale conduite par son inspecteur général, coordonnateur général de l’inspection générale, Ibrahima Kourouma et d’autre part, les élus, les parents d ’élèves, les élèves et la chefferie traditionnelle, pour échanger sur la situation de blocage des cours.

(AIP)

dd/akn/kam