Me Affoussiata Bamba juge le bilan du ministère de la Communication “éloquent”

Allocution de présentation de vœux 2016 de Madame le Ministre au secteur de la communication

Abidjan, 22 jan (AIP) – La ministre de la Communication, porte-parole adjointe du Gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine a jugé, vendredi, que le bilan du ministère de 2011 à 2015 “est fort éloquent” avec des reformes économiques et institutionnelles adoptées dans le secteur, et l’organisation d’importants événements.

Intervenant au cours de la cérémonie de présentation de vœux organisée  à la salle de conférence  du ministère, au Plateau, Me Bamba-Lamine a salué l’ensemble des acteurs de la communication “pour leur travail remarquable accompli avec dévouement et dans l’esprit d’équipe”.

Elle a énuméré quelques acquis du ministère au cours de l’année écoulée, notamment les réformes économiques majeures opérées  à la Radiodiffusion-télévision ivoirienne (RTI),  à l’Agence ivoirienne de presse (AIP) et au Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP), ainsi que  les reformes institutionnelles avec l’adoption de la loi  relative à l’accès à l’information d’intérêt public,  le décret instituant un Ordre du mérite de la communication et la modification du  décret portant attributions, organisation et fonctionnement de l’AIP, entre autres.

La ministre a passé en revue les événements organisés sous l’égide du ministère. Il s’agit de la tenue des Etats généraux de la presse, de l’organisation de la première édition du Discop Africa Abidjan, de l’inauguration de l’amphithéâtre de 560 places de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC),de la tenue du premier Colloque international d’Abidjan sur “La liberté de la Presse en Afrique : Enjeux, Défis et Perspectives”.

« Comme mission, je vous exhorte en ma qualité de ministre de tutelle, de faire cette année votre propre autocritique, sans complaisance aucune, afin de redorer l’image de votre corporation ternie par des pratiques contraires à vos règles d’éthique et de déontologie », a-t-elle souhaité aux membres du cabinet ministériel, aux représentants d’organisations professionnelles de la communication, aux directeurs généraux et centraux des structures sous tutelle présents à cette cérémonie.

(AIP)

tad/kam/akn/cmas