Man : Acteurs des programmes d’alimentation scolaire et de pérennisation des cantines scolaires invités à poursuivre l’effort

Vue de la salle de réunion. En médaillon, la table de séance

Vue de la salle de réunion. En médaillon, la table de séance

Man, 12 jan (AIP) – M. Yéo Yanou de la Direction des cantines scolaires invite les animateurs du programme d’alimentation scolaire (PAS) et du programme intégré de pérennisation des cantines scolaires des districts des Montagnes, du Denguélé et de la région du Bafing, à poursuivre l’effort pour maintenir la tendance positive de la courbe des résultats.

Cette exhortation a été faite lors d’un atelier de restitution des résultats des programmes d’alimentation scolaire et de pérennisation des cantines scolaires de l’année 2014-2015 tenu lundi au Collège Saints Martyres d’Ouganda (CSMO) de Man.

Au terme de l’atelier, le chef de la mission de la Direction des cantines scolaires a déclaré à l’AIP que le bilan de l’exercice 2014-2015 est largement satisfaisant. «L’année a enregistré une baisse notable du taux d’abandon ainsi qu’une amélioration nette des taux d’assiduité et de rendements scolaires», a indiqué M. Yéo. Il a conseillé l’intensification de la sensibilisation pour une appropriation du programme par les populations.

Les participants, à savoir les représentants des directions régionales et des directions départementales de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, les coordonnateurs et conseillers des cantines scolaires, ont exposé les facteurs limitant leurs performances. Ils ont relevé, entre autres, le désintérêt des parents d’élève pour les cantines scolaires, le défaut de moyens de mobilité des conseillers et coordonnateurs, des intéressements dérisoires aux cantinières et la faiblesse de l’appui aux groupements ravitailleurs des cantines.

(AIP)

gem/cmas