L’Ougandais Kaddu Sebunya élu président de la Fondation pour la vie sauvage africaine

Abidjan, 28 jan (AIP) – La Fondation pour la vie sauvage africaine (African Wildlife Foundation, AWF) a annoncé jeudi dans un communiqué de presse avoir élu à sa présidence, l’Ougandais Kaddu Kiwe Sebunya.

Kaddu Sebunya, AWF

Kaddu Sebunya, AWF

M. Sebunya s’efforcera de faire avancer un agenda politique en faveur de la vie sauvage dans le cadre de l’avenir de l’Afrique, veillant à ce que les projets de développement et de croissance du continent comprennent de l’espace et des protections réservés au patrimoine naturel de l’Afrique.

« Je suis ravi de prendre la présidence au moment où l’économie africaine prend son essor et où d’importantes décisions sont prises sur la manière dont l’Afrique devrait gérer ses ressources de manière responsable et imputable, », a déclaré M. Sebunya. « Le continent est en train de changer profondément et nous devons aider à orienter ce changement au profit des populations et de la vie sauvage d’Afrique », a-t-il poursuivi.

Kaddu Sebunya a commencé sa carrière en tant que chef de projet pour WaterAid puis en tant que responsable de programme de secours chez Oxfam UK. C’est alors qu’il occupait le poste de directeur adjoint du Peace Corps des États-Unis en Ouganda que sa carrière a commencé à s’orienter sur les questions de conservation. Il a ensuite été coordinateur de programme de pays auprès de l’Union mondiale pour la conservation – à présent Union internationale pour la conservation de la nature, ou UICN – puis conseiller principal en politique et planification pour Conservation International.

« M. Sebunya s’est transféré à Washington DC en 2006 pour devenir Directeur des programmes de l’AWF. Il a développé et mis en œuvre un programme législatif engageant les législateurs américains sur des questions touchant la conservation et le développement en Afrique. En 2013, il est devenu chef de mission pour USAID/Programme ougandais pour la biodiversité avant de prendre la présidence de l’AWF », précise le communiqué.

M. Sebunya est titulaire d’une licence en sciences sociales et politiques obtenue à l’Université ougandaise de Makerere ainsi que d’un master en politique et gestion durable des ressources obtenu à l’Imperial College de Londres. Il est également titulaire d’un master en droit, politique et diplomatie obtenu à l’Université Tuft, The Fletcher School.

(AIP)

cmas