L’OMS remet des équipements et du matériel audiovisuel à l’INSP et 85 districts sanitaires de Côte d’Ivoire (Communiqué)

Dr Jean-Marie Vianny Maurice Yaméogo, le Représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire

Abidjan, 08 juin (AIP) – L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a apporté un nouvel appui important au renforcement du système de santé de la Côte d’Ivoire, à travers la remise, vendredi, d’un lot de matériels et équipements multimédia et audiovisuel en vue de renforcer la plateforme de formation qu’abrite l’Institut National de Santé Publique (INSP).

Ces équipements sont destinés aussi bien au centre émetteur de la plateforme qu’aux 85 districts sanitaires non encore couverts par ce dispositif multimédia de formation à distance, rapporte un communiqué de presse de l’agence onusienne.

Des ordinateurs portables et de bureau (desktop), des coffrets, des onduleurs, des stabilisateurs, des Fly box internet, des caméras avec trépied et microphones, des tables de mixage, des postes téléviseurs, des barres de son, des serveurs internet et tous les accessoires ont été officiellement remis au ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé.

« Ce matériel permettra de doter l’INSP d’une nouvelle plateforme multimédia, et de permettre aux districts de santé même les plus reculés, de se connecter en mode audiovisuel interactif pour suivre des cours en ligne et échanger directement avec l’équipe des imminents professeurs basés à Abidjan », a dit le Représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, Dr Jean Marie Vianny Yameogo.

En outre, une équipe qualifiée a été recrutée par l’OMS pour appuyer la mise en œuvre du projet. Elle est composée d’un médecin, chargé de coordonner la formation, le suivi post-formation et l’évaluation, et d’un informaticien, chargé de la maintenance du matériel sur l’ensemble du pays. Ces appuis techniques de l’OMS pour accompagner le projet dureront au moins 12 mois. La valeur totale de cet investissement initial est estimée à 300 millions de FCFA.

En plus de la lutte contre la pandémie COVID-19, ce dispositif de formation à distance qui contribue au renforcement du système de santé, permettra d’assurer une mise à jour continue des connaissances et des pratiques des agents de santé de tout le pays, sur les autres priorités de santé publique.

« Je me réjouis de cette initiative de l’OMS qui renouvelle son appui en mettant à la disposition de l’INSP du matériel multimédia destinés à la plateforme de formation à distance », a dit le ministre Eugène Aka Aouélé.

Avec ce dispositif national, la Côte d’Ivoire devient le premier pays de la sous-région à disposer d’un réseau national de téléformation multimédia, couvrant tous les districts et les régions du pays.

(AIP)

cmas