L’OMS déclare le virus Zika urgence sanitaire de portée mondiale

Abidjan, 02 fév (AIP) – La propagation récente du virus Zika constitue « une situation d’urgence de santé publique de portée mondiale », a déclaré lundi, la Directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Margaret Chan.

Dans un communiqué parvenu, mardi, à l’AIP, Dr Chan a indiqué que les experts du comité avaient confirmé que l’existence d’un lien entre ce virus, transmis par un moustique, et une multiplication de cas de microcéphalie chez des nouveau-nés observés dans plusieurs pays, notamment au Brésil, était « fortement soupçonné bien que pas encore prouvé scientifiquement ».

Selon les experts, « ces cas de microcéphalie et d’autres affections neurologiques constituent un événement extraordinaire et une menace pour la santé publique dans d’autres parties du monde », a ajouté Dr Chan.

Le virus a été identifié pour la première fois en 1947 chez un singe dans la forêt de Zika, en Ouganda. Son origine se situait le long d’une étroite ceinture équatoriale allant de l’Afrique à l’Asie. Pendant des décennies, la maladie, transmise par le moustique Aedes, a stagné, affectant essentiellement des singes. Chez les humains, le virus Zika a parfois causé une légère indisposition suscitant peu d’inquiétude.

En mai 2015, le Brésil a signalé son premier cas de maladie due au virus Zika. Depuis lors, la maladie s’est répandue au Brésil et dans 22 autres pays et territoires dans la région.

(AIP)

akn/kam