Les religieux de Dabou instruits sur le dialogue au sein de la communauté

Dabou, 18 déc (AIP) – L’Organisation non gouvernementale (ONG) United for peace against conflict (UFPACI), en collaboration avec la Jewish- Palestinian living room foundation, a organisé mercredi à l’intention des guides religieux de Dabou (sud, région des Grands ponts) un atelier de formation sur le thème du ‘’Dialogue interreligieux’’ dans l’optique de lutter contre les préjugés et de promouvoir la justice sociale.

‘’Il n’est pas bon que parce que X ou Y n’est pas de la même religion que moi, je ne collabore pas avec lui’’, a d’emblée fustigé le président-fondateur de l’organisation caritative et, pour la circonstance, conférencier, James Offuh, qui a alors préconisé la communication et l’écoute pour ‘’réparer le tissu social déchiré’’.

Recommandant de ‘’commencer par les enfants qui doivent avoir l’occasion d’apprendre un peu des religions autres que la leur’’, il a, à travers des travaux pratiques, permis aux panélistes d’expérimenter les ‘’cinq étapes indissociables du processus de dialogue’’ qui conduisent à la réconciliation et à la collaboration qui sont, dans l’ordre, ‘’décider de s’engager’’, ‘’organiser ensemble les relations humaines’’, ‘’examiner la dynamique de la relation de collaboration’’, ‘’faire l’expérience des relations en pensant ensemble’’ et ‘’agir ensemble’’, a-t-on relevé.

Pour des participants dont l’oustaz Koné Abou, cette formation a permis de comprendre encore plus qu’il ‘’ne faut pas juger l’autre sans l’avoir écouté et surtout de l’écouter sans à priori’’.

Quant au président du Forum des religieux de Dabou, le révérend N’Guettia Kouadio, ses confrères ont aussi eu d’autres outils pour s’impliquer un peu plus dans le règlement des conflits qui pullulent dans le département du Leboutou.

Cet atelier fait suite à celui de Grand-Bassam qui a eu lieu en mai. Les promoteurs comptent revenir en février 2016 à Dabou pour entretenir cette fois-ci les jeunes.

Créée le 12 janvier 2012, l’ONG UFPACI a pour principale mission de former des artisans ou ambassadeurs de la paix qui puissent être capables de résoudre ou de prévenir tout conflit dans la société dans laquelle ils vivent, note-t-on.

(AIP)

Kkp/ask