Les populations déplorent l’absence d’animaux et de signalétiques dans la réserve d’Abokouamékro

les membres du CGLRFA lors de la 4è session ordinaire

Yamoussoukro, 15 déc (AIP)- Quelque 80% de personnes interrogées lors d’un sondage souhaitent voir des animaux dans la réserve de faune d’Abokouamékro et 70 % autres déplorent l’absence de signalétiques dans cette, selon le directeur général de la Société de développement du tourisme de la région des lacs (SODERTOUR-LACS) Mme Maléka Mourad-Condé, qui l’a révélé, mardi à Yamoussoukro que

« 80% des répondants aux questionnaires de satisfaction déplorent l’état de vétusté du pont Balafon sur l’axe Gofabo Toumodi permettant d’atteindre la Réserve d’Abokouamékro », a fait savoir Mme Mourad-Condé lors de la quatrième session ordinaire du comité de gestion locale de la réserve de faune d’Abokouamékro (CGLRFA) présidé par le préfet de la région du Bélier André Ekponon.

Présentant le bilan annuel des activités, le directeur de Sodertour a déclaré que seulement 64 personnes ont visité la réserve en 2015 avec deux demandes non encore transformées.

Elle préconise l’élaboration d’une cartographie à usage interne de géolocalisation des animaux, la matérialisation des pistes, la réalisation de signalétiques et la conception d’itinéraires de découverte randonnée pédestre, à vélo ou à moto pour une meilleure attractivité de la réserve.

(AIP)

nam/ask