Les populations d’Alépé invitées à ne pas se faire complices des orpailleurs clandestins

Alépé, 14 jan (AIP) – Le préfet d’Alépé, Aminata Diaby, a exhorté les populations du département d’Alépé à ne pas se faire complices des orpailleurs clandestins.

“Ne soyez pas complices des orpailleurs clandestins dans le département. Demandez-leur de quitter vos localités notamment à Aboisso-Comoé et à Allosso, car leurs activités dans le fleuve la Mé constitue une menace pour la vie humaine, l’espèce animale et végétale”, a dénoncé, mercredi, Mme Diaby, en présence de toutes les couches socio-professionnelles locales, lors d’une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an.

Selon le préfet, ces orpailleurs clandestins n’ont aucune autorisation de la préfecture. En novembre, a-t-elle évoqué, ceux qui exploitaient l’or frauduleusement dans les localités citées ont été déguerpis par un détachement des forces de l’ordre, mais ils seraient de retour.

Pour mettre fin à cette activité nuisible, l’autorité administrative a demandé aux chefs de village et aux populations de prendre leurs responsabilités et de collaborer avec les pouvoirs publics, afin de mettre fin à “cette pratique dangereuse et non autorisée”.

(AIP)

ayn/kkf/tm