Les populations d’Abengourou sensibilisées sur les procédures d’accès à la justice et l’assistance judiciaire

Abengourou, 20 déc (AIP)- L’ONG international Transparency Justice a organisé, de jeudi à vendredi, des séances de sensibilisation de masse à la place de la solidarité d’Abengourou sur les mécanismes ou procédures d’accès à la justice et l’assistance judiciaire.

Cette action, qui s’inscrit dans le cadre du projet de promotion de l’accès à la justice et de vulgarisation de l’assistance judiciaire en Côte d’Ivoire, bénéficie du soutien financier de l’agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) principal bailleur du programme pour le renforcement du système judiciaire en Côte d’Ivoire (Projustice).

Elle avait pour objectif de permettre aux justiciables de la « cité royale de la paix » de connaître les règles et procédures d’accès à la justice et de se familiariser avec ces procédures de sorte à leur éviter de se faire justice eux-mêmes.

« La justice est un service public qui appartient à tout le monde. Il est donc important que tous, nous puissions nous familiariser avec les arcanes de cette institution pour pouvoir y recourir en cas de besoin », a indiqué Krou Michel, chef de projet à Transparency Justice, pour justifier la tenue de cette séance de sensibilisation.

« L’assistance judiciaire, par exemple, est un mécanisme mis en place par l’Etat de Côte d’Ivoire pour permettre aux personnes indigentes de pouvoir saisir la justice. Malheureusement, ce mécanisme d’accès à la justice est peu ou pas connu de bon nombre de justiciables. D’où l’importance de ce projet qui permet de vulgariser cet aspect de l’accès à la justice », a ajouté M. Krou.

Ce dernier a exhorté les populations d’Abengourou à saisir cette « aubaine » pour faire valoir leur droit devant la justice, expliquant la procédure d’accès à ce mécanisme judiciaire et ses avantages. « Pour bénéficier de l’assistance judiciaire, vous adressez une demande au procureur de la République. Lorsque cette possibilité est accordée, vous avez droit à un avocat gratuitement. Vous êtes également exonérés de tous les frais qui sont payés au tribunal », a-t-il dit.

L’équipe de l’ONG Transparency Justice a bénéficié de l’appui technique du procureur de la République près le tribunal de première instance d’Abengourou, Koné Braman, qui a répondu à certaines préoccupations du public venu en grand nombre participer à cette activité agrémentée de sketchs.

(AIP)

rkk/ask