Les enseignants sont à l’origine des menaces sur la vie du proviseur du Lycée 1 (Préfet)

Divo, 26 jan (AIP) – Le préfet de la région du Lôh-Djiboua, préfet du département de Divo, Joseph Kpan Droh, a affirmé mardi que les enseignants du Lycée 1 de Divo sont à l’origine des menaces qui planent sur la vie de leur proviseur, M. Otamlan, contraint à l’exil depuis plusieurs jours.

« Les responsables c’est vous. Quand vous marchez avec des élèves qui scandent ‘proviseur assassin’, ‘proviseur sorcier’, est-ce normal? C’est vous qui avez dit aux enfants de dire cela. Il faut qu’on se dise la vérité », a martelé le préfet lors d’une séance de travail qu’il a initiée avec les principaux responsables syndicaux et responsables d’organisations du secteur de l’école. « Je vous demande pardon. Les rumeurs inutiles, il faut les laisser tomber Jusqu’à ce jour, le proviseur reçoit des sms de menaces », a-t-il poursuivi.

Selon l’administrateur civil, les enseignants veulent faire payer à leur proviseur des faits qu’ils lui imputent notamment la mutation de certains syndicalistes en début d’année scolaire « Disons-nous la vérité. Certains sont venus me dire que vous pensez que c’est le proviseur qui a fait affecter vos syndicalistes. Il n’en est rien. C’est moi qui peut le faire », a tranché le préfet.

Un important groupe d’enseignants des Lycées 1 et 2 de Divo à la tête de plusieurs centaines d’élèves ont marché récemment sur la préfecture afin d’interpeller l’autorité sur la cascade de morts qu’enregistre leurs établissements depuis quelques années. Quelques jours après, des individus non identifiés ont fait des graffitis  hostiles au proviseur sur les murs de certains bâtiments du Lycée 1.

(AIP)

gso/akn/cmas