Les enseignants du collège moderne d’Abengourou en grève pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail

Le CMA totalement déserté par ses occupants, élèves et enseignants suite à la grève de ces derniers

Abengourou, 20 jan (AIP) – Les enseignants du collège moderne d’Abengourou (CMA) observent, depuis mardi, un arrêt de travail pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail.

« Depuis deux ans, nous sollicitons l’amélioration de nos conditions de travail. A la rentrée, l’administration nous a promis que des efforts seront faits pour nous mettre dans des conditions idoines de travail, mais jusqu’à présent rien n’a été fait pour remédier à la situation. Pire, les choses se dégradent jours après jours. Ce mouvement est une réaction face au mépris qui nous est servi par l’administration », soutient le responsable du collectif des syndicats d’enseignants, Gnadou Nasset.

Selon ce dernier, la salle des professeurs ne dispose pas du minimum de commodités pour recevoir les professeurs. Elle ne dispose pas d’assez de chaises pour accueillir les 54 enseignants de l’établissement et est dépourvue de climatisation et d’un poste téléviseur. Pire, les toilettes sont totalement hors d’usage.

A en croire M. Gnadou, les enseignants sont restés à la tâche, malgré ces mauvaises conditions de travail accentuées par le manque de supports didactiques en lecture méthodique notamment et les effectifs pléthoriques d’élèves obligeant ceux-ci à faire la double vacation. « Malgré tous ces efforts ce qui nous est servi par l’administration de l’école, c’est le mépris », a-t-il déploré, déclarant cependant être ouverts au dialogue pour travail une issue favorable à cet arrêt de travail.

« Nous restons ouverts au dialogue. Si à l’instant même nous recevons des propositions concrètes, nous reprenons les cours dès demain matin. Mais si c’est le mépris qui continue de nous être servi, nous aviserons », a-t-il soutenu.

(AIP)

rkk/akn/kam