Les employés d’une entreprise de travaux publics sensibilisés sur les droits et devoirs

Adzopé, 25 jan (AIP) – Les employés de la société internationale des  travaux routiers Marocain-Côte d’Ivoire (SINTRAM-CI) ont été sensibilisée sur leurs droits par le mouvement ivoirien pour la défense des droits des employés du secteur privé de Côte d’Ivoire (MIDEP-CI).

Cette formation tenue, dimanche, sur l’initiative du syndicat national des chauffeurs, mécaniciens, transporteurs et industries du bois de Côte d’Ivoire (SYNDROUMROU-CI) vise à outiller les travailleurs dans la gestion de leurs revendications.

Les secrétaires généraux du SYNCHAUM-CI et MIDEP-CI, MM. Coulibaly Mamadou et Guillaume Didia, ont  exhorté les employés du SINTRAM-CI, à la détermination, à la solidarité, à la discipline, à l’entente , à l’union, à l’encouragement et à la dignité, en vue de l’application des lois du code de travail. “Evitez de voler, respectez, posez des actes utiles, comportez-vous bien, et ayez l’esprit de l’état nation”, ont-ils conseillé.

Ils les ont invités à élire leurs délégués du personnel en vue de lutter pour de meilleures conditions de travail. “Sachons utiliser le code du travail ivoirien et respectons nous-même notre loi”,  ont-ils ajouté. A l’occasion, les employés de la SINTRAM-CI, ont dénoncé les salaires irréguliers, le non respect du code du travail, les 12 heures de travail pour les non nationaux par jour,  le manque de pose à midi,l’effectif élevé des non nationaux. Face à cette situation, les employés nationaux comptaient débrayer, indique-t-on.

(AIP)

go/kkf/akn/kam