Les députés français votent le divorce par consentement mutuel sans passage devant le juge

Abidjan, 19 mai(AIP)- Les députés français ont adopté jeudi l’amendement du gouvernement qui prévoit  le divorce par consentement mutuel sans passage devant le juge aux affaires familiales. Selon cet amendement,  les époux, accompagnés chacun de leur avocat, pourront négocier leur séparation et la convention de divorce sera enregistrée chez un notaire puis le divorce sera effectif après un délai de quinze jours de rétractation. Pour le gouvernement français, l’objectif est de désengorger les tribunaux, qui doivent traiter chaque année près de 60 000 divorces par consentement mutuel. (AIP) sdaf/tm
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.