Les cours perturbés dans le secondaire à Agboville par des élèves se réclamant de la FESCI

Procession des élèves après la perturbation des cours

Agboville, 19 jan (AIP)- Les cours sont perturbés, depuis lundi, dans les établissements secondaires d’Agboville par des élèves se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), qui disent protester contre l’incarcération et la radiation de certains étudiants, début décembre, après le meurtre d’un autre étudiant sur le campus de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

Lundi, émettant des coups de sifflets, ces élèves ont d’abord obligé leurs camarades des lycée moderne 1 et 2, puis ceux du lycée moderne 3, à sortir des classes et à mettre fin aux cours dans ces établissements, afin de rejoindre le mouvement d’humeur.

Le mouvement de protestation s’est élargi aux établissements privées de la ville lorsque, mardi, une procession d’élève s’est rendue dans les lycées ‘Académie Kanien’ et ‘Eyemon Michel’, ainsi que d’autres petits groupes scolaires de la ville pour la même cause.

« C’est vraiment triste de voir certains de nos enfants perturber tous nos élèves », a déploré un responsable de la Direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (DRENET), joint mardi par l’AIP, rappelant que la mesure prise à l’encontre de certains étudiants, s’inscrivait dans le cadre d’une procédure d’enquête normale.

(AIP)

dd/akn/tm