Les chefs traditionnels de Tafiré appelés à tenir leur rôle dans la nouvelle chaîne de gouvernance

Niakara, 29 déc (AIP)- Le sous-préfet de Tafiré, Paul Tanoh Yao, a appelé lundi les chefs traditionnels de sa circonscription à s’approprier et à jouer pleinement le rôle que la loi  leur reconnait dans la chaîne de gouvernance notamment œuvrer à l’entente à la cohésion sociale et la réconciliation, à un  niveau local.

“La décentralisation et la chefferie traditionnelle sont des leviers très importants de la gouvernance actuelle du Président Alassane Ouattara. J’invite donc les chefs traditionnels de Tafiré, avec à leur tête le chef de canton, à prendre leur place et surtout à jouer leur rôle au sein des instances nationales des rois et chefs traditionnels afin que la voix de Tafiré soit audible”, a traduit notamment l’autorité administrative, présidant une réunion du conseil municipal.

La réunion a vu, outre celle des autorités administratives, la participation de nombreux chefs traditionnels. M Tanoh Yao a, à l’occasion, rappelé le fait que si le conseil municipal, est appelé à impulser le développement local, les chefs traditionnels doivent, quant à eux, favoriser l’entente, la cohésion sociale et la réconciliation  pour une paix durable dans la localité.

(AIP)

jbm/kg/akn/ask