Le village de Seman ambitionne de produire plus de 2 500 T de riz de luxe par an

Les riziculteurs du village de Seman à l’occasion de leur premier récolte dans le cadre du projet "Awlobo"

Les riziculteurs de Seman

Les riziculteurs du village de Seman
Yamoussoukro, 30 jan (AIP)– Le village de Seman, situé à 4 km de Yamoussoukro, ambitionne de produire plus de 2500 T de riz de luxe chaque année à travers un projet dénommé “Awlobo“, initié depuis quatre mois dans le village.

L’annonce a été faite par le directeur du projet, Florent Gbogou, vendredi à l’occasion des premières récoltes sur une superficie de 50 hectares. “Ce sont plus de 2500 tonnes de riz qui seront produites par an avec plus de 350 tonnes de riz paddy par cycle de quatre mois avec un rendement de plus de sept tonnes par hectare” , a expliqué M. Gbogou. Il a fait savoir qu’avec un prix de 175 FCFA/kg, chaque cycle donnera un bénéfice net de 28,5 millions FCFA, soit au total 85,5 millions FCFA de bénéfices qui seront distribués aux membres en fin d’exercice.

Le projet pilote “Awlobo” est financé sur fonds propres à près de 17,4 millions FCFA à ce jour et regroupe sur 50 ha de bas-fonds sur les 400 ha entièrement aménagés dans le village. Il compte 60 jeunes filles et hommes qui ont reçu vendredi sur les parcelles rizicoles, une visite de prospection des partenaires techniques et financiers conduits par le vice-gouverneur du district de Yamoussoukro, Diby Jean-François Koblavi, cadre du village.

Les partenaires techniques et financiers représentés par Mme Jeanne-Louise Gondo présidente de “Makadow group” , spécialisé dans la recherche d’appuis au monde rural et Mame Diouf, d’un groupe financier canadien en Côte d’Ivoire, ont salué l’initiative des populations de Seman. Ils leur ont promis des motoculteurs, des moissonneuses et batteuses dans le but accroître la surface de culturale du riz, avant de s’engager à acheter toute la production locale du riz.
(AIP)
nam/cmas