Le Tchad réduit les festivités au niveau du mariage pour lutter contre le terrorisme

Abidjan, 02 fev (AIP)-Le directeur de la police municipale de Ndjamena,  colonel Adamou Brahim Maina, a expliqué que les festivités au niveau du mariage sont désormais réduites de manière drastiques au Tchad en vue de lutter contre le terrorisme en acceptant de part et d’autre une dizaine de personnes côté époux et  de la mariée mais également en filtrant et fouillant chaque entrée en vue de lutter contre le terrorisme.

« Nous acceptons, de part et d’autre, une dizaine côté époux et mariée. Pas au-delà », a-t-il expliqué en soulignant que  jusque-là, il y a une amélioration car  chaque entrée est filtrée et fouillée et que les parents qui attendent dehors apprécient la mesure parce qu’il ne faut pas baisser la garde.

(AIP)

sdaf/cmas