Le succès du DDR est un motif de satisfaction pour la Côte d’Ivoire, estime Hamed Bakayoko

Le Premier ministre, Hamed Bakayoko

Yamoussoukro, 26 nov (AIP)- Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, représentant le Premier ministre à l’ouverture du séminaire international sur le DDR en Côte d’Ivoire, a estimé que le succès reconnu de ce processus, est un réel motif pour la Côte d’Ivoire qui s’en félicite.

“Le dernier programme mis en œuvre par la Côte d’Ivoire piloté par l’autorité pour le désarment, la démobilisation et la réintégration (ADDR) a permis de démobiliser et de réinsérer 69506 ex-combattants, soit 94% du total des combattants enregistrés. Cette belle performance constitue pour nous un réel motif de satisfaction”, a indiqué le représentant de Daniel Kablan Duncan, procédant à l’ouverture de cette rencontre.

Il a rendu un hommage appuyé aux partenaires qui ont permis la conduite de ce projet, notamment l’ONUCI, l’UE, la Belgique, le PNUD, le Japon, la BAD, le GITZ.

La représentante du secrétaire général de l’ONU en Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a salué la conduite du processus DDR qui a enregistré une forte implication politique, qui selon elle dénote de la réussite du processus. “La présence de haut niveau des autorités témoigne de l’engagement du gouvernement qui a été favorable à la conduite du processus”, a-t-elle dit. Elle a réitéré l’engagement des Nations Unies à soutenir le processus pour la réintégration en cours de quelque 10.000 ex-combattants pris en charge à la fin du processus à la date du 30 juin 2015.

Le séminaire international sur le DDR ouvert à l’hôtel Président de Yamoussoukro sur le thème “DDR en Côte d’Ivoire, pour une paix et une sécurité durables”, vise le partage de l’expérience ivoirienne à travers le bilan du processus.

(AIP)

gak/akn/cmas