Le représentant du HCR en Côte d’Ivoire assure que son bilan est positif durant ses six ans de mission

Le ministre des affaires étrangères Marcel Amon-Tanoh, remettant une médaille au représentant du HCR , Mohamed Askia Touré, mardi 17 mars à Abidjan

Abidjan, 18 mars (AIP) – Le représentant du Haut-commissariat des réfugiés en Côte d’Ivoire, Mohamed Askia Touré, a indiqué mardi à Abidjan, que le bilan de sa mission de six ans en Côte d’Ivoire est positif. Selon lui, au terme de cette mission, sur 300 000 ivoiriens qui se sont retrouvés en exil dans les pays limitrophes à la faveur de la crise socio-politique en Côte d’Ivoire, 280 000 ont pu être rapatriés en Côte d’Ivoire. Pour lui, en plus de ce rapatriement,  le retour  de ces exilés a aidé à la réconciliation  en Côte d’Ivoire surtout que parmi eux, beaucoup occupaient  des fonctions assez importantes en Côte d’Ivoire sous le gouvernement de l’ancien président Laurent Gbagbo. Il a également précisé  que le rôle du HCR n’a pas seulement...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.