Le prix UNESCO-UNAM/Jaime Torres Bodet 2015 décerné à l’Ivoirien Bernard Dadié

L'écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié

Abidjan, 26 jan (AIP)- L’écrivain ivoirien, Bernard Binlin Dadié, a été désigné lauréat  de l’édition 2015, la première, du prix UNESCO-UNAM/Jaime Torres Bodet en sciences sociales, humaines et arts, a appris l’AIP de l’institution.

Selon un communiqué dont l’AIP a reçu copie, ce prix vient récompenser la “contribution  inestimable à la littérature africaine et francophones” de l’intellectuel ivoirien âgé à ce jour de 100 ans.

« Monsieur Dadié a toujours œuvré de telle façon à défendre la culture africaine, ainsi que l’héritage panafricain. Il nous rappelle au travers de ses œuvres «la beauté qu’est d’être africain”, a écrit notamment la Directrice Générale de l’UNESCO, Irina Bokova, dans la lettre officielle informant de sa désignation.

Celui-ci  recevra son prix le 11 février à Abidjan lors d’une cérémonie public au palais culture, en présence de sommités du monde littéraire, d’intellectuels nationaux et internationaux.

Né en 1916, Bernard Binlin DADIE inaugure successivement le genre théâtral, le conte et la poésie, avant d’écrire en 1948 la première nouvelle ivoirienne, Mémoire d’une rue, puis le premier roman, Climbié, édité en 1956. L’homme a été également une des grandes figures de la lutte anticoloniale et se pose aujourd’hui comme une référence artistique en Afrique francophone.

Baptisé du nom directeur général de l’UNESCO de  1948 à 1952, le prix UNAM Jaime Torres Bodet récompense toutes les personnes, groupes, ou institutions internationales qui par leurs travaux ont contribués aux progrès du savoir et de la société par l’art, l’enseignement, ainsi que les recherches en sciences sociales et en lettres.

(AIP)

yg/kg/tm