Le prix minimun du kg de l’anacarde souhaité à 500 FCFA pour la campagne 2015-2016 à Bondoukou

Le chef Sié Kobenan

Bondoukou, 13 jan (AIP)- Les chefs traditionnels, producteurs et gérants des coopératives agricoles de Bondoukou souhaitent à 500 FCFA le prix minimum du kilogramme de l’anacarde pour la campagne 2015-2016.
“Pour la campagne 2015-2016, nous souhaiterions commencer par 500 F au moins et terminer fort avec un prix jamais égalé. L’anacarde est pour nous ce qu’est le pétrole pour l’Arabie saoudite”, a indiqué, mardi,  le chef Sié Kobenan, porte-parole des chefs traditionnels, producteurs et gérants de coopérative lors de la cérémonie de présentation des vœux du nouvel an au préfet de la région du Gontougo, Germain François Goun.
Ils ont exprimé leur gratitude au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour les actions de développement menées dans la région du Gontougo, soulignant attendre avec impatience le démarrage des travaux de construction de l’université et du lycée des jeunes filles de Bondoukou.
Le chef Sié Kobenan a salué les mérites du préfet François Goun, souhaitant que sa mission dans le Gontougo soit couronnée de succès.
(AIP)
ns/akn/kp