Le préfet de M’Bahiakro renforce les mesures de lutte contre les feux de brousse

M’Bahiakro, 26 déc (AIP) – Le préfet du département de M’Bahiakro (centre-est, région de l’Iffou), Richmond Kouadjo Ekré, président du comité départemental de lutte contre les feux de brousse, a annoncé plusieurs mesures pour renforcer la lutte dans la localité.

Lors d’une réunion qu’il a présidée, le préfet de M’Bahiakro a décidé de responsabiliser les chefs de villages et de quartiers ainsi que les présidents des jeunes, de recenser tous les éleveurs, de les sensibiliser et de les responsabiliser, d’interdire de se rendre aux champs avec des boites d’allumettes ou des briquets, et d’installer dans les villages où il n’en existe pas encore, des comités de lutte contre les feux de brousse.

Le comité départemental a déploré, au cours de cette rencontre, la persistance des feux de brousse en dépit de toutes les actions de sensibilisation, et s’est d’ailleurs réjoui des nouvelles dispositions du code forestier élaboré en 2014, notamment en matière de répression des infractions. Si certaines dispositions de la charte que vient d’élaborer le comité départemental de lutte contre les feux de brousse entre immédiatement dans leur phase active, le comité a jugé utile de procéder encore à la sensibilisation avant la phase de répression. Des sensibilisations qui nécessitent parfois assez de moyens financiers.

Le comité a donc lancé un appel à l’endroit des collectivités décentralisées pour que des moyens soient mis à disposition. Un feu de brousse déclenché en début de ce mois a brulé des hectares de plantation d’anacarde et d’hévéa dans la localité. Cinq habitations ont été également décimées par ce feu dans le village de Bindékro. Des procédures enclenchées à l’encontre des auteurs de feux de brousse de la localité sont souvent entravées par des interventions à plusieurs niveaux. Cette fois, le préfet se veut ferme dans l’application des mesures de répression contre les auteurs de ces feux.

AIP

djmzb/aaa/kp