Le Nonce Apostolique recommande la fraternité et la miséricorde pour soigner les blessures

Le Nonce Apostolique Joseph Spiteri lors de la 102ème assemblée plénière des éveques à Daloa

Daloa, 20 jan (AIP) – Le Nonce Apostolique, Mgr Joseph Spiteri a recommandé mardi à Daloa la fraternité, la miséricorde pour soigner les blessures, lors de la 102ème assemblée plénière de la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire au Centre d’Accueil Diocésain.

«  Les expériences de ces dernières années indiquent  clairement que seule la fraternité, peut soigner avec le baume de la miséricorde, les relations humaines blessées », a déclaré le prélat, faisant allusion à l’élection présidentielle qui s’est déroulée dans un climat de paix, de maturité et de démocratie.

Pour le ministre de Dieu, «  le développement durable avec le renouvellement de l’infrastructure éducative, sanitaire et routière, avec la possibilité d’un travail digne et d’un logement social accessible, d’une sécurité effective, est  indispensable pour l’émergence du pays ».

Mgr Spiteri a aussi indiqué que le respect des droits humains fondamentaux,  la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption, l’accélération des procédures judiciaires transparentes sans oublier la sauvegarde de la nature sont également des actions qui  contribuent également à cette émergence. Cependant, il a souhaité que les ivoiriens bénéficient des fruits des retombées économiques et sociales pour éviter les divisions.

Fondée en 1970, la Conférence des évêques  qui se tient trois fois par an, est une plate-forme d’échanges sur le ministère épiscopal, la vie de l’Eglise et de la société. Cette session se tiendra autour du thème  «  La famille comme lieu d’éducation à la vie et à la paix ».

(AIP)

apk /akn/kam