Le maïs hybride Pioneer/ Une culture à haut rendement de plus de six tonnes à l’hectare

Le Pioneer, une nouvelle variété de maïs pour accroître le revenu des agriculteurs

Vavoua, 3 fév (AIP) – Une rencontre d’échanges initiée par le sous-préfet de Dania, Bléhi Guiro, mercredi dans la salle de réunion de la sous-préfecture, a permis aux agriculteurs de ce village chef-lieu de sous préfecture, d’être informés par une délégation du Complexe agro-industriel de Côte d’Ivoire (CAPCI) sur le maïs hybride « Pioneer », une nouvelle variété qui produit six tonnes à l’hectare.

Selon l’expert Pioneer, Jean Damien Colin, ce maïs hybride est le résultat de plusieurs années de recherche dans les centres Pioneer. Il découle du croisement d’un maïs femelle et d’un maïs mâle. Son obtention consiste à sélectionner les meilleurs gènes de ces deux maïs. Le résultat donnera une végétation de maïs qui a une taille d’environ trois mètres et qui peut produire quatre épis par pied.

La culture de ce maïs demande de la précision et de la rigueur car il se sème en ligne avec 75 000 à 80 000 grains par hectares selon le type d’hybride. Les agriculteurs auront à semer un grain par poquet à trois ou cinq centimètres de la surface du sol. L’expert venu de la France a précisé qu’une fois semé, ce maïs fait environ 98% de germination.

Pour la phase expérimentale, les paysans bénéficieront de trois formations sur l’analyse du sol, la phase végétative et la formation sur la récolte. Cette période d’encadrement permettra aux experts de cette culture de déterminer le type de sol pour la culture de ce maïs hybride et les techniques culturales appropriées. La culture de cette nouvelle variété de maïs a été expérimentée pour la première fois dans la région de la Marahoué en 2015, rappelle-t-on.

(AIP)

sk/fmo/akn/kam