Le Kenya prévoit une première exportation « anticipée » de 2.000 barils de pétrole à partir de janvier prochain (Responsable)   

Rabat (Maroc), 31 oct (MAP/AIP) – Le Kenya prévoit l’exportation « anticipée » de 2.000 barils de pétrole brut à partir de janvier prochain, comme première phase avant l’achèvement du projet de construction d’un oléoduc entre les gisements dans le bassin de Lokichar (nord du pays) et le port de Mombasa sur l’océan indien, a fait savoir le ministre des Finances, Henry Rotich. « Nous prévoyons de procéder à une exportation pétrolière anticipée » en vue de « générer des recettes pour récupérer les coûts dépensés pour l’exploration », a déclaré le ministre, cité par des médias. Pour le responsable, le démarrage des exportations kényanes du pétrole brut intervient, alors que le pays d’Afrique de l’Est a su développer une économie pleinement diversifiée...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.