Le groupe scolaire château d’eau de Sikensi encore paralysé

Sikensi, 11 jan (AIP) – Les cours ont encore été perturbés lundi au groupe scolaire château d’eau de Sikensi, par les parents d’élèves qui continuent de dénoncer “la mise à l’écart” des élèves des classes du cours préparatoire 1ère année (CPI) jusqu’au cours moyen 1ère année, du fait du non achèvement des travaux de réhabilitation de cet établissement.

L’intervention du 2ème adjoint au maire Lidji Lidji Maturin et du conseiller du secteur 1, Esse Arsène, en vue de dissuader les protestataires, et l’arrivée de quelque cinq éléments du commissariat de la ville, ont permis de ramener le calme dans ce groupe scolaire qui abrite quatre écoles, apprend-on. La majorité des élèves ont regagné leurs domiciles tandis que quelques uns ont été gardés par les enseignants jusqu’à midi, avec la protection des forces de l’ordre.

Pourtant l’assurance de ne plus user de la violence pour aboutir aux revendications avait été donnée par une délégation des parents d’élèves lors d’une réunion tenue à la préfecture de Sikensi avec le secrétaire général de ladite structure, la semaine dernière quand les cours avaient été interrompus pour le même motif, rappelle-t-on.

(AIP)

km/tad/akn/kam