Le gouvernement se réjouit de la reconnaissance de son travail par le FMI

Abidjan, 23 déc (AIP) – Le gouvernement ivoirien exprime sa satisfaction face à la reconnaissance par le Fonds monétaire international (FMI) du travail accompli en matière économique par la Côte d’Ivoire, suite au passage d’une délégation de cette institution internationale en avril à Abidjan.

« Le FMI a jugé satisfaisants l’action menée par la Côte d’Ivoire et les efforts accomplis en matière d’assainissement des finances publiques », a affirmé le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, lors de la conférence de presse, mercredi, au palais de la présidence, soulignant que ce jugement est louable à plus d’un titre .

Selon M. Koné, le chef de l’Etat, pour maintenir cette embellie économique, a pris des mesures importantes, à savoir avoir un droit de regard sur tous les marchés de gré de gré au-delà de 100 millions de F CFA et privatiser la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) avec la cession de 51, 18% de ses parts à des privés, au vu des difficultés que rencontre cette banque “à répondre à sa mission d’accession aux logements des personnes à revenus modeste.

Outre ces mesures,  Alassane Ouattara a invité les ministres techniques à formaliser les accords pour le démarrage des  travaux préparatoires à la bonne exécution du projet de construction de l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise, prévu au carrefour Solibra, en juillet 2016, et qui durera 43 mois. « Cette coopération ivoiro-japonaise s’invite également, avec un don du gouvernement japonais pour 2,3 milliards de francs pour l’assistance technique et le transfert de technologies dans le domaine de la pisciculture et  »combler le déficit de plus 300 tonnes de poissons constatés en Côte d’Ivoire », a précisé Bruno Koné.

(AIP)

nmfa/akn/kam