Le gouvernement ivoirien veut une prorogation de délai de 10 ans pour faire taire les armes en Afrique

Le ministre de la sécurité et de la protection civile Vagondo Diomandé, lors de la 14ème session extraordinaire de la conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Union Africaine sur la thématique " faire taire les armes " dimanche 6 décembre 2020 par visio-conférence

Abidjan, 07 dec 2020 (AIP)- Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Diomandé Vagondo a indiqué que le gouvernement ivoirien est pour la prorogation d’un délai de 10 ans pour faire taire les armes en Afrique. Il s’exprimait en qualité de représentant du Président Alassane Ouattara à la 14ème session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine consacrée à la thématique “Faire taire les armes”, dimanche 6 décembre 2020, par visio-conférence. “La Côte d’Ivoire, consciente de la corrélation entre les notions  de paix, sécurité et développement, accorde une importance particulière aux deux thématiques, celle de la ZLECAF et de l’initiative +faire taire les armes+,...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.