Le FPI veut un « un ajustement » du découpage électoral avant les législatives (Affi N’Guessan)

Le Président du FPI à sa sortie d'audience avec le PR Alassane Ouattara, 21/01/2016 l

Abidjan, 21 jan (AIP)- Le Front populaire ivoirien (FPI) souhaite un « un ajustement » du découpage électoral avant les élections législatives prévues cette année, a annoncé, jeudi à Abidjan, le président de ce parti Affi N’Guessan, lors de l’audience accordée à une délégation de cette formation par le président de la République, Alassane Ouattara.

Au chapitre de la consolidation de la démocratie en Côte d’Ivoire, le FPI a proposé « un ajustement » du découpage électoral actuel, qui a créé « des disparités dans la représentation des ivoiriens à l’Assemblée nationale », a notamment fait savoit M. Affi N’Gessan au terme de cette rencontre qui a eu lieu au palais de la présidence de la République.

“Nous avons souhaité qu’avant les élections législatives à venir des ajustements soient opérés de sorte à ce qu’il y ait un minimum d’équilibre”, a -t-il insisté.

“Evidemment, c’est une question qui doit être discuté avec la Commission électorale indépendante, en concertation avec le ministère de l’Intérieur. Sur la question, il y a pas d’obstacle majeur. Il s’agit de se mettre d’accord, de regarder les critères et de voir comment nous pouvons faire évoluer le nombre de députés pour que les circonscriptions qui seraient sous représentées puissent avoir des députés supplémentaires”, a-t-il conclu.

(AIP)

kg/tm