Divo/Le Drenet inquiet après la démolition de la clôture d’un collège

Divo, 4 janv (AIP) – Le directeur régional de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (Drenet) du Lôh-Djiboua, Komenan Bosson Albert s’est dit lundi inquiet de la tournure qu’a prise la crise entre la mairie de Divo et le collège Akonda avec la démolition récente de la clôture de l’établissement.

“J’ai des inquiétudes. La justice est en train de faire son travail et parallèlement la mairie a détruit la clôture. J’ai 1000 élèves dans cette école. Demain on sera à quel niveau et les élèves seront où ?”, s’est interrogé M. Komenan.

“Je prie les autorités préfectorales d’aller voir le maire. (…). Mes enfants doivent aller à l’école”, a-t-il poursuivi ajoutant qu’il a adressé un dossier au cabinet du ministère de l’éducation nationale.

Un conflit oppose la mairie de Divo et la fondatrice du collège Akonda au sujet de la parcelle où est bâti l’établissement. L’affaire est pendante au tribunal au moment où une délibération du conseil municipal a décidé de la démolition de la clôture neuve du collège Akonda.

(AIP)

gso/akn/ask