Le commissariat de Duékoué assiégé par des manifestants en colère

Duékoué, 12 oct (AIP)- Le commissariat de Duékoué (Ouest) était assiégé, mercredi en fin d’après-midi, par des manifestants en colère, après la mort d’un jeune de la ville dans la nuit de mardi à mercredi suite à son interpellation par des policiers. Poussant des cris de mécontentement, ces manifestants sont venus majoritairement du quartier Blodi situé à la sortie nord de Duékoué sur la route menant à la ville voisine de Kouibli. Ils accusent la police d’avoir délibérément assassiné le jeune Doh Amos Désiré, interpellé dans la nuit écoulée pour « braquage » présumé. Des agents de police constituaient un rideau de sécurité en face des manifestants, visiblement agités, à l’intérieur de la cour du commissariat mais il n’y avait jusqu’à 17 heures...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.