Le chef d’état major ivoirien veut une armée ivoirienne unie, moderne et professionnelle

Abidjan, 05 jan (AIP) – Le chef de l’État-major ivoirien, le général de corps d’armée Soumaila Bakayoko s’est engagé mardi à travailler pour des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire  (FRCI) unies, professionnelles et modernes  au service des populations et institutions  ivoiriennes, face au péril de la menace terroriste qui plane sur le monde entier et de l’insécurité .

Lors de la présentation de vœux de Nouvel an , le général de corps d’armée,  Soumaila Bakayoko s’est voulu rassurant . ” Les forces de défense et de sécurité réitèrent leur engagement à garantir la défense et la sécurité des biens et des personnes vivant sur le territoire ivoirien. ”a-t-il déclaré.

Il a réaffirmé sa volonté de redorer le blason de l’armée en la dotant de moyens modernes à la hauteur de ses missions. Des directives majeures, à savoir, le renforcement des capacités opérationnelles, l’optimisation des ressources humaines et le renforcement des liens entre les forces républicaines ivoiriennes et la population, par l’entremise d’une loi de programmation militaire  censée doter le corps militaire ivoirien de moyens efficients pour l’accomplissement de ses missions .

Soumaila Bakayoko  a, par ailleurs déploré, la mort de soldats des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) à Olodio à la frontière Ouest , dans une  attaque perpétrée, tout en se félicitant des mesures coercitives prises pour parer à toutes nouvelles  attaques. Le chef d’État major a salué la décision du Président Ouattara d’intégrer au sein de la gendarmerie la gent féminine . Ce qui a permis d’avoir ” 36 sous-officiers et quatre officiers féminins à la gendarmerie et un nombre important de femmes  à l’Ecole Militaire Préparatoire et Technique de Bingerville (EMPT) ”  .

Fier d’avoir œuvré à la  réinsertion de la quasi-totalité des ex combattants dans le cadre de processus de démobilisation et désarmement et de réinsertion des ex combattants, le chef d’État-major ivoirien a remercié, au nom des forces de défense et de sécurité ,  ” le riche tableau d’avancement dont toutes les forces ” ont été gratifiées par le chef suprême des armées de Côte d’Ivoire , avec en prime, la nomination de deux contrôleurs généraux à la douane.

(AIP)

nmfa/akn/kam