Le Burkina Faso renonce à poursuivre Guillaume Soro dans le dossier du putsch manqué de septembre 2015

Abidjan, 07 juin (AIP)- La justice militaire du Burkina Faso a décidé lundi de renoncer de lancer un nouveau mandat d’arrêt contre le président de l’Assemblée nationale  de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, dans le dossier du putsch manqué de septembre 2015 et ce, en remettant le dossier aux autorités ivoiriennes. Selon le commissaire du gouvernement du Burkina Faso, le commandant Alioune Zanré, face aux obstacles juridiques liés à l’application des conventions bilatérales entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso et le refus d’Interpol d’exécuter l’ancien mandat émis par le Burkina Faso contre Guillaume Soro, les autorités judiciaires burkinabé optent donc pour la procédure de la dénonciation. Cette procédure consiste à dénoncer...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.