Laurent Gbagbo souhaite que son procès à la CPI « fasse éclater la vérité »

Abidjan, 27 jan (AIP) – La défense de l’ancien président Laurent Gbgabo affirme la volonté de l’ex président Laurent Gbagbo de voir «  la vérité éclater » lors du  procès qui débute ,  jeudi , à la Haye .

Dans une déclaration publié par l’AFP,  l’avocat principal de Laurent Gbagbo, Me Altit juge que ce procès est «  le seul moyen de trouver la vérité. Laurent Gbagbo a participé à l’élaboration de sa défense et il est très confiant et souhaiterait que ce procès fasse éclater la vérité. »

«  Il n’y a rien dans le dossier du procureur sur un lien hiérarchique entre le président Gbagbo et les crimes qui ont été commis, sur le fait qu’il aurait placé des affiliés à des postes stratégiques. On va démontrer pendant le procès qu’il s’agit d’une hypothèse complètement farfelue. Ça ne tient pas une seconde. Quant aux preuves, on attend d’un procureur de la CPI qu’il mène son enquête de manière tout à fait indépendante, des vainqueurs comme des vaincus. » soutient Me Alit .

Quatre charges de crimes contre l’humanité ont été retenues contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le meurtre, le viol, les autres actes inhumains ou – à titre subsidiaire – la tentative de meurtre, et la persécution perpétrés dans le contexte des violences post électorales en Côte d’Ivoire, rappelle -t-on .

Le conseil juridique de l’ancien chef d’état ivoirien est optimiste « nous avons déjà montré dans le passé les faiblesses, les contradictions, les impossibilités et les incohérences qui truffent la thèse de l’accusation. Le dossier est bancal »,  a-t-il déclaré .

(AIP)

nmfa/kam