Côte d’Ivoire-Inter/L’adoption de nouvelles mesures recommandées pour réduire les maladies non transmissibles en Afrique et au Moyen-Orient

Prof. Dr. A.Sameh-Farid, fondateur et président New Giza University, ancien Ministre de la santé d'Egypte, Amadou Mahtar Ba, fondateur All Africa et Prof. Barthelemy Nyasse, University of Bamenda, Cameroun.

Abidjan, 10 oct 2016 (AIP)- Des chercheurs, professionnels de la santé, décideurs et des entrepreneurs du secteur privé, réunis à Dubaï dans le cadre du premier Forum sur la santé au Moyen-Orient et en Afrique, sur le thème de « La réduction des risques pour des sociétés en meilleure santé » recommandent l’adoption de nouvelles mesures pour réduire les maladies non transmissibles dans ces régions. La réduction des risques doit être au cœur des stratégies de santé publiques pour que celles-ci soient efficaces, recommandent ces participants à ce Forum qui ont discuté des avancées et des innovations dans les domaines de l’obésité et du tabagisme, afin de permettre de fonder des sociétés en meilleure santé dans ces régions, selon African Media Agency (AMA). Des...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.