La région du Gontougo recommande une plateforme d’échange permanente pour la cohésion sociale

Les participants à un atelier sur la cohésion sociale et la réconciliation nationale à Bondoukou

Bondoukou, 16 jan (AIP)- A l’issue d’un atelier sur la cohésion sociale et la réconciliation nationale tenu de jeudi à vendredi à Bondoukou, les participants ont recommandé la mise en place d’une plateforme d’échange permanente entre les leaders communautaires, les autorités administratives et les forces de sécurité dans chaque localité de la région du Gontougo, en vue d’assurer la cohésion sociale.
D’autres recommandations ont été faites, notamment former les chefs traditionnels, les religieux, les leaders d’opinion et les populations au processus de développement et à l’importance de la cohésion sociale vulgariser et appliquer les textes juridiques de protection des populations vulnérables; actionner l’Etat afin de formaliser les comités de veille dans les quartiers et villages; associer les populations à la prise de décision dans la gestion des projets de développement.
Initié par la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) en partenariat avec Concordis International et l’appui financier de l’Union Européenne (UE), cet atelier a regroupé 40 leaders communautaires et autorités de la région du Gontougo qui ont réfléchi sur deux thèmes à savoir « La priorité et les besoins de développement » et « La protection des civils ».
Il s’inscrit dans le cadre d’un projet dénommé « Promouvoir la participation inclusive de la société civile ivoirienne au processus de la réconciliation nationale et de cohésion sociale par la participation citoyenne au processus démocratique en Côte-d’Ivoire » qui est mis en œuvre dans les localités de Bondoukou, Bouaké, Korhogo et Duékoué.
Selon l’assistante du chef de projet de la CSCI, Mme Tano Alida, l’atelier vise à amener les leaders communautaires et les autorités locales à examiner les obstacles à la réconciliation, au développement durable et à faire des recommandations qui vont permettre à l’organisation d’élaborer un document, en vue de faire un plaidoyer au niveau national.
(AIP)
ns/cmas