La nouvelle Constitution devra être “le bréviaire” de tous les Ivoiriens, estime Guillaume Soro

Soro Guillaume à San Pedro

Bouaké, 28 oct (AIP)- La nouvelle Constitution de la Côte d’Ivoire devra être “le bréviaire” de tous les Ivoiriens, a estimé jeudi le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, dans une adresse à l’occasion du meeting référendaire du président Ouattara au stade de la paix de Bouaké. Selon M. Soro, le chef de l’Etat a opéré le bon choix en acceptant de donner à la Côte d’Ivoire un nouveau contrat social. « La Constitution de 2000 qui a été votée dans un contexte délétère, d’illégitimité, méritait qu’il y ait une alternative. Vous aviez le choix de l’inaction (…) mais aussi le choix heureux de donner à la Côte d’Ivoire et à la postérité une nouvelle Constitution et c’est ce que vous avez fait », s’est-il félicité. Pour...
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de AIP.CI même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.