La ministre Kandia Camara ne veut pas de levée de cotisation des COGES dans les écoles

La ministre Kandia Camara lors du lancement des activités des 20 ans du COGES

Abidjan, 22 jan (AIP) – La ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, qui ne veut pas de levée de cotisation dans les écoles, a exhorté les Comités de gestion des établissements scolaires (COGES) à la création d’activités génératrices de revenus (AGR), lors d’une cérémonie de lancement des 20 ans du COGES, jeudi, à Abidjan.

“L’une des tâches des COGES est de favoriser un environnement propice aux AGR, auxquelles ils doivent s’atteler, en vue de réduire les levées de cotisations”, a déclaré Kandia Camara, convaincue qu’un COGES redynamisé va donner naissance à une école ivoirienne engagée dans une vision décentralisée de l’institution scolaire. Elle a indiqué que la célébration des 20 ans des COGES doit donc être le signe “d’un bail avec l’avenir, invitant à s’inscrire dans une démarche proactive et participative”.

Pour Kandia Camara, certes il revient à l’Etat accroître l’offre éducative pour un accès équitable et le maintien des enfants à l’école mais il appartient à la communauté de jouer sa partition à travers entre autres l’entretien des locaux, la réparation des mobiliers et des équipements dégradés, le soutien aux cantines et le suivi du cursus scolaire et l’encadrement des enfants à la maison.

Aussi, a-t-elle engagé les communautés et les élus locaux à mettre à la disposition des personnels éducatifs des collèges de proximité, les commodités nécessaires à un rendement efficace notamment des logements. “Le transfert des compétences et des moyens d’action aux collectivités locales se présente comme la clé de voûte de cette approche participative qui requiert une implication effective des élus locaux dans la gestion de leur école”, a affirmé la ministre, suggérant des rencontres périodiques entre élus locaux et gestionnaires de l’école.
(AIP)
ik/akn/cmas