La grogne monte au sein des populations de Soubré suite aux coupures récurrentes d’électricité

Poteaux électriques dans un village (Ph. d'archive)

Soubré, 23 jan (AIP)- Les populations de Soubré (Sud-ouest, région de la Nawa) sont de plus en plus remontées contre la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) en raison des coupures d’électricité qui ont lieu presque toutes les nuits depuis plusieurs semaines sans aucune information préalable, déplorent-elles.

Les usagers de la cité de la Nawa se plaignent du manque de « considération de la CIE » qui procède à des coupures « inattendues » d’électricité tous les soirs, entre 19H et 21H, depuis plus de deux semaines, sans qu’aucune explication ne soit donnée par les responsables locaux de ladite société, relève-t-on.

“On ignore les raisons et on n’est même pas prévenu pour qu’on prenne des dispositions. C’est plus que du mépris”, a indiqué Ouattara Karim, propriétaire d’un cybercafé. Même son de cloche pour Silué Kloyéri, directeur financier d’une station de radio qui s’explique difficilement ces coupures régulières sans information préalable. “La CIE joue avec nos outils de travail. L’année dernière, notre émetteur radio a pris un coup à cause des coupures d’électricité. Nous avons dépensé près d’un million pour sa réparation”, a-t-il ajouté.

De source proche de l’association des consommateurs de Soubré, une marche est en vue dans les jours à venir pour protester contre cette situation.

(AIP)

Km/kp